Le Demasclage

A matériau exceptionnel, sentiment exceptionnel !
Le liège fait partie de cette catégorie et les hommezs qui le travaillent aussi !
Ils ont en eux les valeurs simples et vraies des hommes qui travaillent une matière noble.

La mise en production ou démasclage est l’opération délicate qui consiste à enlever le liège mâle sans abîmer la couche protectrice de liège : la « mère »pour que l’arbre produise un nouveau liège.

Pour réaliser celui-ci, il faut être sûr que l’arbre a une taille suffisante pour résister à cet écorcage. C’est là que tout le talent et l’expérience de l’ouvrier doit jouer dans l’appréciation de la maturité de l’arbre à subir sans dommage, le démasclage.
L’outil utilisé est une hache spéciale très tranchante dont le manche taillé en biseau permet son utilisation en levier.

ETAPES DU DEMASCLAGE

1. OUVRIR :
Une entaille verticale est pratiquée dans la ligne de fissure la plus marquée, de façon à séparer l’écorce du bois.

2. SEPARER :
On « lève » complètement le liège du tronc en l’écartant avec le manche de la hachette d’où le nom des ouvriers qui réalisent cette opération « les leveurs de liège ».

3. TIRER EN BANDES :
Une coupe horizontale est effectuée délimitant la taille de la planche à extraire et celle qui restera dans l’arbre.

4. EXTRAIRE :
Le savoir-faire des ouvriers est de retirer la planche avec soin pour ne pas la casser jusqu’à libérer tout le tronc.

5. PIEDS:
Après l’extraction des planches qui se trouvent dans le tronc de l’arbre au niveau du terrain il est fait d’immédiat un néttoyage de façon è couper les “pieds” des planches pas convenables pour la fabrication des bouchons et à cause de cela ils sont stockés en séparé.

Après l’extraction du liège tous les chênes-liège sont marqués avec un numéro qui represente le dernier numéro de l’année dans lequel a été faite l’extraction du liège.